30 juillet 2013

Facebook

Voici la page Facebook d'information à propos de TOM LE CANCRE

Copie d'écran du 30 juillet 2013

Ainsi après Éric Langlois producteur avec sa société N°7 (inscrit sur le clap tout au long du tournage, société qui a employé une partie de l'équipe dont la secrétaire de l'association LANTERNA MAGICA présidée par Manuel Pradal comme assistante de production) qui étaient présentés jusqu'en janvier 2013 comme producteur et production, ensuite l'association LANTERNA MAGICA, sur cette page Jean-François Catton est désigné comme producteur et PRAXIS FILM comme production (gérant de cette société jusqu'au 1er mars 2013 : Éric Langlois) :

À propos

Tom Le Cancre est un long-métrage de Manuel Pradal réalisé en 2012 dans le cadre de l'association Lanterna Magica.
Le film a été tourné l'été 2011 et l'emploi des enfants comme une grande partie de l'équipe étant dissimulé cette activité était "assurée" par l'association LANTERNA MAGICA.

Infos de base

Inscription sur Facebook : 14/05/2013
Genre : Aventure
Studio : Praxis Films
Réalisé par : Manuel Pradal
Écrit par : Manuel Pradal
Produit par : Jean-François Catton
Coordonnées
Site web : http://www.tomlecancre.com
Donc à l'origine plutôt que de studio il y avait comme production N°7 et comme producteur Éric Langlois (à qui bénéficie la cession du droit à l'image des enfants, seul document signé à ma connaissance).

En attendant, la mère de l'actrice la plus jeune de ce film veut toujours voir notre enfant en lieu médiatisé comme au cinéma ou là où il y a la télévision, en ignorant volontairement les documents de la DIRRECTE, exerçant le chantage avec la complicité de la "justice" que je ne la vois qu'en lieu médiatisé, déjà que j'ai perdu l'exercice de l'autorité parentale pour selon le JAF des « conceptions opposées sur la vie et l'éducation de [notre] enfant » et que je la vois qu'un mercredi sur deux ces vacances (avant j'étais père au foyer, et puis de juin 2010 jusqu'à l'ordonnance de ce petit juge en date du 15 octobre 2012 qui a détruit notre quotidien ; une semaine sur deux, ce que notre enfant et moi demandons encore).

Est-ce que les enfants sont des marchandises à placer ici ou là selon les intérêts de certains (grâce à l'influence de francs-maçons) ?