6 mai 2014

Mailing équipe du 24 avril 2014

Tom le cancre / the truant (?)

Mila je l'aime, je veux m'occuper d'elle !
Bonsoir ,

Ca fait plus de 2 ans et demi que Tom le cancre a été tourné. Ca n'a pas changé grand chose à ta vie, du moins je l'espère, mais à la mienne et à celle de Mila si, et de manière dramatique à mon sens et aussi au sien. Comme tu le sais je me suis opposé à l'utilisation de l'image de Mila, ce qui n'a pas empéché le film de faire le tour de quelques festivals, ce marché international du film de cinéma. Il n'est pas encore comercialisé ? Sont-ce des problèmes "juridiques" à régler ?
Là je suis en colère ! Je viens de ramener Mila à sa maman qui n'a trouvé que « ben oui » à répondre au fait que je disais peut-être au-revoir pour longtemps à notre enfant vu qu'elle a demandé que nous ne nous voyions qu'en lieumédiatisé, où je ne veux aller, et que leur "justice" a déjà fait mal, très mal, depuis que je me suis opposé à l'exploitation et aux mensonges de cet envers du décor que tu connais aussi.
Pourquoi est-ce que je viens t'emmerder avec ça? Oui hein, c'est puant d'enlever, d'arracher comme ça une enfant bien aimée à un père, en toute mauvaise foi, et avec perversité car c'est aussi de malveillance dont il s'agit, tu dois le percevoir même de là où tu es, je ne sais où. Alors pourquoi ? Car Mila et moi nous avons besoin d'être respectés, et rien que d'être conscient de l'influence que ce putain de film de merde est entrain de prendre, cela devrait te titiller assez pour que ça n'empire pas, tu y veilleras à ta manière, n'est-ce pas ?
1er message du site officiel
« Une personne malveillante inonde internet de propos délirants et mensongers à propos de “Tom le cancre“. Nous connaissons bien cette personne. Père d’un des 17 enfants de l’atelier Lanterna Magica, il a été exclu de l’atelier pour attitude inconvenante et inappropriée envers ses participants. Une plainte groupée, rassemblant parents, intervenants, techniciens, acteurs, associations et pouvoirs publics est en cours contre lui pour menace, racket, tentative d’extorsion de fonds, diffusion et commerce illicites de photos d’enfants de l’atelier, usurpation d’identité, manipulation calomnieuse. Nous parlons aujourd’hui uniquement avec la maman qui a obtenu de la justice la garde exclusive de l’enfant. Toute information, contact, témoignage, actualité, sur l’aventure “Tom le cancre“ vous seront délivrés sur le site officiel de l’association Lanterna Magica, seule habilitée à parler en son nom et au nom protégé de “Tom le cancre“. Le site Tomlecancre.com ouvrira le 25 février 2013 et sera alimenté par l’ensemble des participants et les écoles. A très bientôt sur la route de “Tom le cancre“. »
Ce message m'était adressé, il a été diffusé sur tomlecancre.com avant tout autre contenu, juste après que j'ai publié « invraisemblable ». Ce n'était pas signé, et de toute manière les "pouvoirs publics" ça ne s'écrit pas qu'à une main.

Invraisemblable
Voilà un mot prononcé par une personne du service juridique du CNC lors de notre conversation téléphonique de ce jour, le 5 février 2013. En substance elle m'a conseillé de prendre un avocat vu que l'affaire commence à dater et que l'inspection du travail de Paris n'a pu continuer son enquête faute d'adresse de la production n°7. Dossier transféré, et enterré semble-t'il. Il aurait fallu des contrats selon elle. À ça j'ai répondu que j'ai été bien con mais que j'ai eu envie d'y croire, d'autant que ça a été l'occasion de faire de bonnes photos (ça me motivait et quelques-unes sont très bonnes, dont une de toi). Et ce même si ça partait mal à l'initiative de ta mère qui t'a fait passer le casting et le premier jour de tournage sans me prévenir.
Donc avec cette personne du service juridique du CNC nous nous comprenions, trouvant ce travail comme du travail mais pas assez rares pour elle, ces gens qui le font sans contrats. C'est son milieu professionnel. Pour d'autres c'est l'occasion d'une vie tout à fait extraordinaire, une chance inouïe, faire du cinéma avec un « réalisateur renommé ». Rien à voir avec du travail à la chaîne. Pourtant ça passera peut-être un ou deux soirs à la télévision, après le boulot affalé sur le canapé. Mais je n'ai pas envie de prendre un avocat pour une question d'argent. J'avais envie que Manuel tienne ses paroles… La suite sur le blog

Les bobines devaient rester dans le placard ?



Voilà un énooorme mensonge écrit en première page du Dauphine Libéré. Des mensonges il y en a plein, et ils viennent m'arracher la prunelle de mes yeux, le sang de mon sang, la chair de ma chair.

 Aurait-on raison de mentir quand le tort est infligé à celui qui s'en révolte ?

JUSTICE ?

Version WEB